ROMAN DALOV

Au-Delà Du Brouillard

Récit bouleversant d’une adolescente puis jeune adulte, TDAH et non diagnostiquée.

 

Passionnée. Rêveuse. Démesurée.  Excessive. Lucide. Créative. Addicte. Dans la lune. Obsessionnelle. Désillusionnée. Anxieuse. Solitaire. Bipolaire. 

Les professeurs des écoles, des lycées, découvrez un trouble complexe et invisible.
Les parents d'enfants concernés par le TDAH, votre enfant n'est pas juste paresseux.
Les médecins, psychiatres, intéressés par le trouble.
Les ados, les adultes concernés par le TDAH ou tout simplement, qui se sentent différents sans en comprendre les raisons.
Tous ceux intéressés par l'art, la poésie, la psychologie, la psychiatrie, les histoires de vie. 

Le trouble déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble chronique dans lequel des symptômes d’inattention et/ou d’hyperactivité/impulsivité inappropriés par rapport au développement entraînent un handicap dans de nombreux aspects de la vie. Il est associé à des dysfonctionnements au niveau du système dopaminergique dans le cerveau. Les personnes avec TDAH ont un risque élevé d’échec scolaire, de comportement antisocial, d’autres problèmes psychiatriques, de troubles somatiques, d’abus de drogues et d’alcool, de blessures accidentelles, de tentatives de suicide et de décès prématuré, y compris par suicide.

Le TDAH c'est 2 millions de personnes en France. Il touche environ 5,9% des enfants d’âge scolaire (1 à 2 par classe) et 3% des adultes. 

Le TDAH n'est pas simplement une question de comportement ou de volonté. C’est un trouble neurologique réel et complexe, qui impacte le fonctionnement du cerveau. Pour les personnes avec un TDAH, c’est un véritable défi quotidien. Il faut donc reconnaître ce trouble, le respecter, sensibiliser les autres et promouvoir l'inclusion et la compréhension.

Roman biographique. Un brin de poésie. Des références littéraires et scientifiques.

Roman, 29 ans, TDAH, diagnostiquée à l'âge adulte.

Billie, 13 ans, TDAH, non diagnostiquée.

Billie n’arrive pas à se concentrer, à fixer son attention sur les paroles, les écritures.
Son cerveau ne prend pas l’temps de s’arrêter, d’lui laisser vivre les moments, l’instant présent. Il ne lui laisse aucun répit. 
Alors forcément, les souvenirs ne s'ancrent pas dans sa mémoire, comme ils devraient.
Donc
elle oublie. Les gens, les moments.
Elle repart de zéro chaque soleil levant.
C'est un peu ça, sa vie, des journées dans l’brouillard qui mènent nulle part.
Tout remettre en question, tout l’temps.
Connaître la fureur de vivre et l’instant d’après, l’envie d’en finir.
Bouillir d’idées. Imaginer. Rêver. Créer. Être passionnée, démesurée.
Commencer des projets, les abandonner. Recommencer. Les détester.

Mais cette tornade dans la tête, comment l’expliquer ?
Comme tous les mômes, Billie, elle écoutait les grands et leurs grandes phrases :
"Quand on veut on peut", "Si tu peux te concentrer sur ce que tu aimes, sur le reste aussi.” N’importe quoi. Elle voyait bien que c’était faux, que malgré les efforts, les formules magiques ne marchaient pas. Toutes ces théories résonnaient en elle comme l'échec annoncé de son existence. Elle ne rentrait dans aucune case.
Désemparée face à l'incompréhension sociale, elle finit par perdre tout espoir d’un jour pouvoir s’en sortir.  

Bien plus tard, quand elle comprit sa différence, elle ne leur en a pas voulu, aux adultes.
Ils ne pouvaient pas savoir, surtout à l’époque, personne n’en parlait alors, ils pouvaient pas deviner que dans sa tête, ça déconnait. Ça s'voit pas l’TDAH. Ça s'ressent et ça s'vit.
Elle-même ne savait pas expliquer ce brouillard qu’elle avait dans la tête. 

Me contacter

Pour toute demande, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

    Aller au contenu principal